L’Auberge Australienne

Poster un commentaire

29 octobre 2012 par Cassandwe

Image

Pour les jeunes Français (Je ne me cantonne pas ici à parler de Français jeunes biologiquement. On peut être jeune dans sa tête et avoir 80 ans, bien évidemment) rêvant d’aventure, de grands espaces et de voyages, l’Australie semble être la panacée universelle. L’Australie, ou comment transformer le dernier des trouillards en backpacker. Ainsi, c’est une des premières fois que je constate que l’Extrême Inconnu, habituellement effrayant et menaçant, est aussi « trendy » – l’Australie étant quand même aux antipodes.

Et apparemment, le mythe australien est répandu un peu partout en Europe, voire dans le monde ! En effet, une grande majorité des pays du globe est ici présente, les Amériques, l’Europe, l’Asie, l’Afrique (oui, oui, et pas seulement du Sud).

Hum, une petite précision s’impose cependant… La plupart des Asiatiques sont là pour é-tu-dier ! Tous les autres en revanche, sont là pour voyager !

Bref, l’Australie est véritable auberge espagnole. Et dans tous les sens du terme.

En effet, la vie y est tellement chère pour un backpacker qu’il ferait mieux d’apporter sa propre nourriture pour être sûr de pouvoir manger à sa fin… Ou pour être sûr de manger tout court d’ailleurs. Et c’est pareil avec Ikea!

L’Australie est aussi le pays où on peut rencontrer n’importe qui. Du backpacker tatoué jusqu’aux dents qui a ouvert son propre « tattoo store » à Cairns, à la très British professeur d’histoire mariée à un Australien, en passant par le surfeur allemand blond, l’ingénieur chilien et bien sûr, la fameuse étudiante asiatique ! L’Australie est le pays des belles rencontres fortuites. Et tout le monde semble trouver son compte dans ces rencontres, qu’elles durent une soirée, une journée, ou une année.

L’Australie est donc profondément multiculturelle, et pas seulement grâce à ses backpackers, qui dans le meilleur des cas y restent «  a couple of years ». Sa multiculturalité est une réalité profonde, avec ses Aborigènes, premiers habitants connus de cette île-continent, ses Européens, puis ses Asiatiques (par ordre chronologique) ; mais pas seulement. C’est aussi la politique d’intégration prônée par les hommes politiques, qu’ils soient Liberals ou membres du Labour Party, depuis trois décennies maintenant.

Si tout le monde y trouve son compte, c’est aussi grâce à ses merveilles paysageresques, culturelles (parce qu’on a beau dire que l’Australie est un pays de nature et non pas de culture, il ya quand même beaucoup plus d’évènements culturels à Sydney que tous ceux auxquels moi, passionnée de culture et ayant pléthore de temps libre, je pourrais assister) et climatiques – pour une parisienne.

Heureusement, elle n’est pas que cela. Parce que, contrairement à une auberge espagnole où vous n’avez que ce que vous avez apporté, et ne repartez avec rien de plus que le ventre plein, l’Australie peut vous changer ! Et c’est aussi beaucoup pour ça qu’elle nous attire ! Pour ma part, au bout d’un mois j’avais déjà un piercing à l’oreille gauche. Puis je me suis mise une bonne fois pour toutes, non pas au surf, trop dangereux (à cause des requins bien sûr), mais aux tongs ! Et je ne mange plus de tomates, parce qu’ici, c’est un produit de luxe !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :